Qu’est-ce que le ravintsara ?

hule ravintsara

Appartenant à la famille des Lauracées, le ravintsara (cinnamomum camphora cineoliferum) est un arbre de taille moyenne, doté d’une écorce rougeâtre et de feuilles coriaces, similaires à celles du laurier. Originaire d’Asie, c’est en terre malgache qu’il a connu un franc succès à travers l’huile essentielle qui en est extraite.

Une transformation intrigante

Originellement constitué de 50 à 60 % de camphre, le ravintsara a eu, à Madagascar, une réaction inexplicable pour les scientifiques. En effet, sa composition s’est modifiée et tous se demandent si le ravintsara se serait croisé avec le ravensare, un arbre de la même famille, présent sur l’île, et auquel il est souvent confondu.

Les bienfaits de l’huile de ravintsara

Étymologiquement, le ravintsara est la « feuille bonne à tout » et son huile permet de lutter contre :

  • la fatigue chronique, l’insomnie, la déficience immunitaire ;
  • les hépatites et les infections cutanées virales (zona, herpès, etc.) ;
  • les infections infantiles (rubéole, varicelle, oreillons, etc.) ;
  • les maladies hivernales et les affections respiratoires (rhume, grippe, sinusite, fièvre, etc.)

Voici quelques astuces utiles :

  • pour un traitement antiviral, ingurgitez 3fois/jour sur 4 jours, un comprimé neutre imbibé de 1 goutte d’huile essentielle de niaouli + 1 goutte d’huile essentielle de palmarosa + 1 goutte d’huile essentielle de ravintsara
  • pour combattre la fatigue (physique/mentale) et la déficience immunitaire, frictionnez poignets, pli du coude et plexus solaire avec 3 gouttes d’huile de ravintsara, 3 fois/jour pendant 10 jours
  • pour soigner l’herpès labial, appliquez 1 goutte d’huile essentielle de ravintsara pure sur le bouton de fièvre, 6 à 7 fois/jour jusqu’au rétablissement
  • en cas de problèmes respiratoires chez les enfants de +6 ans, mélangez 5 gouttes d’huile de ravintsara + 5 gouttes d’huile végétale pour masser le thorax 3 fois/jour

 

Quelques interdictions

Quoique sans risque pour la peau, n’employez pas cette huile sur une longue période pour éviter les interférences médicamenteuses. Par ailleurs, son utilisation est déconseillée pour les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de moins de 3 ans, les asthmatiques, les épileptiques et les enfants ayant eu des convulsions hyperthermiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *