5 astuces pour gérer le décalage horaire

decalage-horaire

Le décalage horaire n’est pas évident à gérer, surtout lorsque vous n’êtes pas habitué aux voyages longue distance. Il est souvent source de fatigue, maux de tête, désorientation, troubles gastro-intestinaux, trouble du sommeil ou de la concentration. Mais, avec quelques astuces simples, vous parviendrez à mieux le gérer.

Essayez de vous acclimater avant le départ

Pendant les derniers jours qui précèdent votre départ, commencez à habituer votre organisme au fuseau horaire de votre destination, en modifiant vos heures de sommeils et de repas. Si le fuseau horaire de votre lieu de destination est en avance par rapport à vos habitudes, vous pouvez avancer vos heures de repas et de repos quelques jours avant de prendre le départ. Par contre lorsque le fuseau horaire de votre destination est en retard, vous ferez l’inverse.

Adoptez vos nouveaux horaires

Une fois à bord, mettez aussi tôt votre montre à l’heure du pays de destination, essayez de vous vous en accommoder pendant toute la durée vol afin d’habituer progressivement votre organisme au nouveau rythme.

Buvez beaucoup d’eau et mangez Léger

Buvez beaucoup d’eau pendant le vol afin de rester bien hydraté. Évitez surtout les boissons à base de caféines et l’alcool, qui en plus de vous déshydrater, perturbent l’horloge biologique et accentuent les symptômes du décalage horaire. Mangez lorsque vous avez faim, mais prenez de petites rations, composées notamment de noix ou de fruits, cela vous évitera de vous endormir n’importe quant et surtout d’avoir des problèmes de digestion.

Pensez à vous procurer de la mélatonine avant le départ

La mélatonine est souvent utilisée par les membres d’équipage pour lutter contre les effets du décalage horaire. Elle est toutefois à utiliser avec précaution et seulement en cas d’insomnie avérée. Même si la mélatonine est disponible en vente libre, demandez toujours l’avis de votre médecin, car elle peut perturber l’équilibre de votre organisme.

Baissez les rideaux et réglez la température

En modifiant la lumière et la température de votre chambre, vous indiquez à votre horloge biologique qu’il est temps de dormir. L’idée est de vous entourer des mêmes conditions que celles que vous aviez chez vous, et qui vous permettaient de vous endormir facilement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *