Les nouveautés apportées au carnet de santé en 2018

carnet-de-sante

Depuis le mois d’avril 2018 ; le carnet de santé a fait peau neuve et a connu quelques améliorations,  pas seulement sur sa couverture, mais dans le contenu proprement dit. À noter que le carnet de santé est un outil obligatoire et nécessaire pour le suivi de la santé d’un enfant dès sa naissance et jusqu’à ses 18 ans. Les parents doivent impérativement montrer le carnet de santé au médecin traitant de l’enfant à chaque consultation, hospitalisation et examen médical afin qu’il puisse suivre et marquer son évolution sur le carnet. Quels sont donc les changements apportés au carnet de santé 2018?

Plus de conseils

Outre le côté esthétique, les contenus publiés dans les 104 pages du nouveau carnet de santé ont été améliorés, des contenus plus enrichis avec des informations actualisées. Les parents ont aussi accès à des messages de préventions et des conseils ciblés, en tenant compte des avancées scientifiques et des attentes des professionnels de santé ainsi que les familles.

En voici quelques exemples :

  • Préférez le biberon en verre sans bisphénol A à son homologue en plastique.
  • L’alcool est interdit pendant l’allaitement.
  • Évitez de réchauffer le biberon dans une micro-onde.
  • Le miel est interdit aux nourrissons.
  • Comment agir lorsque bébé est en pleur ?
  • Le collier d’ombres et les chaînes ne sont pas à conseiller.
  • Évitez si possible les écouteurs, les tablettes, la télé et les smartphones.
  • Préconisez le lit à barreaux sans tour de lit.
  • Installez si possible le lit de bébé dans la chambre parentale avant ses 6 mois.

Autres changements répertoriés

Aussi, on retrouve dans le carnet de santé des rubriques sur la période périnatale et la surveillance médicale par tranche d’âge. Les nouvelles courbes de croissance pour les filles et pour les garçons ont été mises à jour pour suivre l’évolution du poids et de la taille de l’enfant en fonction de son âge en accordant une attention particulière sur le cas d’obésité. Les examens bucco-dentaires de 6 ans jusqu’à 18 ans sont aussi mentionnés sur le carnet. Enfin, les 11 vaccinations devenues obligatoires sont présentées par ordre chronologique afin d’améliorer son suivi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *