Caractéristiques et bienfaits du Maca du Pérou

maca du pérou

Lepidium meyenii de son nom botanique, le Maca du Pérou ou encore le ginseng péruvien est une plante vivace maraichère que l’on trouve uniquement sur les hauteurs andines, notamment au Pérou d’où son nom, et exceptionnellement en Bolivie. Cette plante de la famille des crucifères, comme le navet, le radis, le chou et la moutarde, est notamment réputée pour ses propriétés aphrodisiaques, et ce, depuis la civilisation Inca.

A l’origine, les populations précambriennes ont cultivé le Maca du Pérou pour ses apports nutritifs, riche en protéine et en minéraux, il contient du calcium, du souffre, du manganèse, du phosphore, du fer, du potassium, du cuivre, du magnésium, du zinc et du sélénium pour ne citer que ceux-là. Cette plante contient également des vitamines, notamment, la vitamine B1, B2, B12, C, D3, E et P ainsi que des acides aminés.

Avec une telle composition, le Maca du Pérou a rapidement intégré la liste des ingrédients naturels utilisés dans la médecine traditionnelle péruvienne. Par la suite de nombreuses vertus relatives à la fertilité, à la stimulation libidinale et la vigueur lui ont été attribuées.

Quelles sont les bienfaits du Maca péruvien ?

La consommation régulière de ce superaliment aide considérablement à :

  • Renforcer le système immunitaire ;
  • Faciliter la digestion et à prévenir le cancer de l’estomac ;
  • Soulager les douleurs articulaires ;
  • Lutter contre l’ostéoporose ;
  • Lutter contre la tuberculose ;
  • Combattre l’anémie ;
  • Agir contre la fatigue et l’affaiblissement ;
  • Augmenter la résistance du corps au froid ;
  • Construire de la masse musculaire ;
  • Agir contre le vieillissement de la peau ;
  • Réguler et équilibrer le système nerveux ;
  • Augmenter la concentration ;
  • Réduire le stress ;
  • Soulager les maux liés au cycle menstruelle ;
  • Augmenter la libido, le désir sexuel et combattre la frigidité ;
  • Agir contre le dysfonctionnement érectile ;
  • Diminuer les symptômes de la ménopause.

Autre bienfait de cette plante, et pas des moindres, est sa qualité « adaptogène » c’est-à-dire que le Maca n’agit pas sur l’organisme humain de manière spécifique et méthodique, sinon, il s’adapte aux besoins de la personne qui le consomme. Autrement dit, le Maca est une sorte de traitement personnalisé.

Comment en consommer ?

Maintenant que vous connaissez les raisons pour lesquelles vous devriez en consommer, penchons-nous sur son mode de consommation.

Notez que le Maca peut être consommé sous forme de poudre (Maca séché et moulu) mélangé à du jus, en extrait ou encore en gélule. Il est conseillé de faire une cure de 3 mois (1,5g par jour) et la répéter deux fois par an, avant l’arrivée de l’hiver et de l’été par exemple. Vous pouvez vous en procurer dans les magasins bio, chez votre pharmacien ou sur Internet. Ceci dit, pour plus d’efficacité privilégiez des produits bio et de bonne qualité.

Note : Le Maca du Pérou est déconseillé aux enfants, aux femmes enceintes et celles qui allaitent. N’hésitez pas à consulter votre médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *