Faut-il mettre du sucre dans son thé ?

Pour les puristes, les additifs tels le lait, le jus de citron, le miel ou le sucre ne sont pas à rajouter, car cela dénature le goût du thé. George Orwell, romancier et journaliste anglais a publié un essai sur le thé en 1946 où il énonce 11 principes sur le thé. Parmi lesquels, il cite concernant l’ajout du sucre : « Le thé doit être savouré sans sucre. En effet, mettre du sucre dans un thé équivaut à y mettre du sel ou du poivre.

Tout comme la bière, le thé est censé être de goût amer. Si l’on met du sucre dans le thé, on ne déguste pas du thé, mais du sucre, ce qui équivaut à savourer du sucre dans de l’eau chaude. Certaines personnes n’aiment pas le thé en soi, ils en boivent pour la chaleur et la stimulation, et ils ont besoin de sucre pour dissiper le goût original du thé. Que ces personnes essayent de déguster du thé sans sucre pendant environ 15 jours, et ils n’auront plus, par la suite, envie détruire le goût du thé avec des édulcorants ». A t’il raison ? Quels sont les avantages à boire du thé sans sucre ?

Boire du thé sans sucre pour mincir

Les catéchines présentes dans le thé vert sont reconnues pour favoriser la perte de poids. Pour garder la ligne, il serait donc regrettable d’y ajouter des éléments édulcorés tels du sucre ou du miel. Le sucre, lorsqu’il est consommé à l’excès, va se transformer en lipides. Si le corps ne les utilise pas, ils sont mis en réserve dans le tissu adipeux, et cela se verra de suite lorsque l’on montera sur la balance !

Au niveau de l’apport nutritionnel, le thé sans sucre n’apporte pas d’ajout de calories. 1 carré de sucre en moins (environ 5g) représente près de 85 calories en moins sur votre repas.

Boire du thé sans sucre permet d’en savourer le goût authentique

thé sans sucreLe fait d’ajouter du lait et/ou du sucre est une affaire de goût. La plupart des personnes qui rajoutent      ces éléments veulent masquer une certaine amertume ou au contraire, relever un thé légèrement fade. Si le thé choisi présente une de ces deux caractéristiques, c’est qu’il ne doit pas s’agir d’un thé de qualité.

Pour pallier à l’excès de sucre, essayez d’opter pour des thés aromatisés (fruits rouges, vanille, agrumes…) car ils  ont l’avantage d’être fruités. Il existe un grand choix de ce type, cela donnera à votre thé une touche plus gourmande. Pour en goûter plusieurs sans vous ruiner, vous pouvez choisir du thé en vrac.

Il faut aussi savoir que le thé noir est plus amer et plus fort en goût. Pour réduire votre consommation de sucre, optez plutôt pour du thé vert, ou du thé blanc, plus raffiné.

Les alternatives saines au sucre

Il existe plusieurs façons de sucrer son thé sans passer par le sucre : le sirop d’érable, le sirop d’agave, et le miel qui ont l’avantage d’être beaucoup moins caloriques. Le miel, possède en plus des nutriments bons pour la santé.

Le mieux serait de se passer de ces additifs au fur et à mesure afin de se concentrer au maximum sur les saveurs uniques que peut proposer un thé de qualité, de sorte qu’il perdrait de sa profondeur en présence de ces ingrédients supplémentaires. En clair : tous les bienfaits sont déjà dans la tasse !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *