Impuissance, éjaculation précoce, baisse de libido… ces troubles de la sexualité parfois sous-estimés

trouble de la sexualité chez l'homme

Le dysfonctionnement sexuel est l’un des problèmes de santé les plus courants chez les hommes. Ces troubles de la sexualité ont tendance à augmenter avec l’âge. Ils peuvent être causés par des problèmes physiques ou psychologiques. Mais, quels sont les différents types de dysfonctionnement sexuel masculin et quels traitements leur sont administrés ?

Quels sont les troubles de la sexualité masculine ?

Les types de dysfonctionnement sexuel le plus fréquent chez les hommes comprennent :

L’impuissance ou la dysfonction érectile (DE) se traduit par l’incapacité constante ou récurrente d’un homme à atteindre et/ou à maintenir une érection lors d’un acte sexuel.

L’éjaculation précoce qui se traduit par l’incapacité à retarder l’orgasme et l’éjaculation de sorte qu’elle se produit prématurément et de manières incontrôlées au cours de l’acte sexuel, laissant l’autre partenaire insatisfait.

L’anorgasmie ou l’hypoactif qui se traduit par la diminution ou le désintérêt total d’avoir un orgasme. À ne pas confondre avec la baisse de la libido qui se traduit par le manque du désir sexuel.

L’anéjaculation qui se traduit par l’incapacité de l’homme à éjaculer. Les spermes ne sont pas expulsés durant une éjaculation bien qu’il peut y avoir une sensation orgasmique normale.

Priapisme qui se traduit par une érection prolongée et persistante, souvent douloureuse et non accompagnée par une excitation sexuelle.

Les causes des troubles de la sexualité chez l’homme

Les troubles de la sexualité sont très mal vécus par les hommes. Ces problèmes de fonctionnement sexuel restent encore un sujet sensible, voire tabou. C’est pourquoi les hommes en parlent rarement et nombreux sous-estiment les impacts dans leur vie en général. Les dysfonctionnements sexuels peuvent avoir de nombreuses causes, notamment physiques et psychologiques. Cependant, les causes courantes des troubles sexuelles peuvent être :

  • Les infections qui affectent le pénis
  • La maladie de Lapeyronie
  • L’arthrite
  • Une anomalie hormonale
  • Le diabète de type 2
  • L’hypogonadisme provoquant un déficit en testostérone
  • Les troubles de la thyroïde
  • Le syndrome de Cushing
  • L’adénome hypophysaire
  • Les lésions nerveuses comme un AVC
  • La sclérose en plaques
  • La maladie de Parkinson
  • Le blocage du flux sanguin vers le pénis
  • La consommation de substances dopantes et anabolisantes (drogue, tabac, alcool, stéroïdes…)
  • L’obésité
  • Certains médicaments comme les psychotropes

Cependant, des causes psychologiques comme l’anxiété, le stress, la dépression, la fatigue, le manque de confiance en soi peuvent interférer avec le fonctionnement sexuel. Enfin, l’harmonie dans un couple, une activité sexuelle peu fréquente, des antécédents sexuels traumatisants comme le viol ou l’éducation sont autant de facteurs qui peuvent susciter une panne sexuelle chez les hommes.

Comment guérir d’un trouble de la sexualité ?

Bien que les dysfonctions sexuelles menacent rarement la santé physique, elles peuvent entraîner de lourdes conséquences psychologiques et mentales, qui par conséquent, vont avoir des répercussions sur la qualité de vie. Afin d’apporter l’aide adéquate pour traiter les troubles sexuels chez l’homme, il est important d’en définir la ou les causes.

Chaque problème sexuel rencontré a son propre traitement comme expliqué sur Banana Slip. C’est seulement en fonction de la cause et de la gravité de la dysfonction et de tout problème de santé sous-jacent, que différentes options de traitement peuvent être envisagées. Si la dysfonction est d’ordre psychologique, souvent le patient et son partenaire doivent suivre des séances de psychothérapie et/ou de sexothérapie. Elle peut souvent être traitée avec succès par les conseils des thérapeutes et aussi avec une meilleure communication entre les partenaires.

Si votre problème est provoqué ou aggravé par votre choix de vie, vous devez envisager un changement de mode de vie : perdre du poids, arrêter le tabagisme, inclure les activités sportives ou encore traiter les problèmes relationnels. Parfois, le traitement de ces troubles de la sexualité peut s’accompagner de :

  • Prescriptions médicamenteuses par voie orale ou locale
  • De traitement hormonal
  • D’aide mécanique par aspirateur ou par implants péniens
  • D’une intervention chirurgicale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *