Les risques sanitaires liés aux faux ongles

faux-ongles-lampe

Que ce soit pour cacher leurs ongles rongés ou pour se rendre plus belles, les femmes n’hésitent pas à se faire poser de faux ongles. Si le choix est varié entre les capsules de plastiques, les ongles en acrylique et ceux au gel UV, les dangers pour la santé sont considérables, notamment en cas de mauvaise application.

Fragilisation et décollement de l’ongle naturel

Première étape avant la pose des faux ongles, le limage des ongles naturels leur est préjudiciable. En effet, ce procédé leur fait perdre de leur solidité, ce qui les rend perméables, aux produits chimiques entrant dans la conception des ongles artificiels ou à la colle. Par ailleurs, sur une longue durée, ces substances provoquent la disjonction de l’ongle naturel, surtout lorsque l’artificiel est long.

Intoxication ou eczéma

En se faisant mettre de faux ongles, aussi bien la cliente que son esthéticienne respirent inévitablement l’odeur toxique des produits à utiliser. Ce faisant, elles pourraient avoir des problèmes d’ordre sanguin,psychologique, hépatique, cardiovasculaire ou respiratoires. De même, une pose intempestive de ces ongles expose la peau à des maladies inflammatoires, telles que l’eczéma et la dermite.

Un corps plus sensible aux infections

L’onychomycose est provoquée par un champignon qui adule la kératine de l’ongle naturel. Or, ce dernier étant déjà affaibli par le limage, il ne peut plus lui résister. Ainsi, cette maladie contagieuse s’installe, fait changer de couleur aux ongles (jaunes, bruns ou verts) et peut s’étendre à certaines parties du corps. Le Pseudomonas, infection d’origine bactérienne, peut également apparaître au niveau d’un ongle long, sous lequel des gouttes d’eau sont restées pendant un bon moment.

Quelques cas rares, mais envisageables…

Deux situations méritent attention. Il s’agit, d’une part, de clientes britanniques ayant souffert du cancer de la peau, après des séances de pose de faux ongles, au cours desquelles une lampe diffusant des rayons UV ont été utilisés. D’autre part, des infirmières canadiennes ont contracté des infections nosocomiales, qui se sont compliquées et ont entraîné leur mort. Même si les liens de causalité ne sont pas évidents dans ces circonstances, il y a lieu de s’inquiéter.

Un petit conseil

Certes, la pose des ongles artificiels comporte plusieurs risques, mais un respect des règles de pose et d’hygiène permet de limiter les risques. Ainsi, il faut se confier aux spécialistes pour la réaliser et ne pas les garder longtemps. Car, vous devez rester belle, mais pas au prix de votre santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *