Cellulite infectieuse : Causes, symptômes et traitements

cellulite infectieuse visage

La cellulite infectieuse est en fait quelque chose de très différent de ce que l’on a l’habitude de définir comme une simple « cellulite », qui est une imperfection cutanée dite « esthétique » et qui afflige souvent la gent féminine. Ce n’est pas sur ces aspects que cet article se concentre, mais quelque chose de profondément différent.

La cellulite infectieuse en anglais « cellulitis », concerne plutôt une maladie d’origine bactérienne avec des caractéristiques très spécifiques. Il est donc très utile de faire une distinction, mais de quoi s’agit-il ? Comment se manifeste la cellulite infectieuse ? Quels sont les traitements pharmacologiques et les remèdes naturels qui existent ? Découvrez tout cela en détail et bien plus encore.

Qu’est-ce que la cellulite infectieuse ?

La cellulite infectieuse n’a rien à voir avec la stagnation de liquides et de cellules graisseuses sous la peau. Elle est en fait une pathologie purement inflammatoire de la peau qui se développe à la suite de lésions à travers lesquelles les bactéries peuvent pénétrer dans l’organisme. La cellulite infectieuse peut affecter n’importe quelle partie du corps et elle a tendance à se propager rapidement. Non traitée, l’infection peut mettre la vie du patient en danger.

Les causes de la cellulite infectieuse

La cellulite infectieuse est le plus souvent causée par deux types de bactéries : Staphylococcus aureus (staphylocoques) et Streptococcus aureus (Strep). Cependant, d’autres bactéries aérobies et anaérobies peuvent également déclencher l’infection : Bacilles à Gram négatif, Pseudomonas aeruginosa, Pasteurella multocida ou encore le Vibriovulnificus.

En outre, la cellulite infectieuse peut facilement survenir chez les personnes qui ont des pathologies plus ou moins graves comme la leucémie, les patients atteints du Sida, les sujets immunodéprimés, les diabétiques, les toxicomanes, ou les personnes souffrant de maladies de la peau telles que le pied d’athlète ou un simple eczéma.

Ces bactéries vivent sur la peau, le nez et la bouche et ne causent généralement aucun problème. Cependant, la cellulite infectieuse survient à la suite de lésions cutanées. Une incision, même petite, permet aux bactéries de pénétrer dans la peau. Ensuite, ces bactéries, profitant de l’état précaire du système immunitaire, se multiplient et entraînent une infection de la peau et des tissus sous-cutanés.

Cellulite infectieuse : quels sont les symptômes ?

Cette infection chronique de la peau se caractérise par une inflammation sévère de la peau et des couches sous-cutanées. À la suite de l’infection, la peau apparaît rouge, gonflée, enflammée, chaude, douce et douloureuse au toucher. Elle entraîne généralement l’apparition de stries et de desquamation peu naturelles sur la peau. Il peut même apparaître des symptômes systémiques tels que le frisson, la fièvre, la nausée, le malaise général et parfois de délire et de confusion.

cellulite infectieuse boucheLa cellulite infectieuse est généralement localisée aux membres inférieurs, mais d’autres zones du corps ne sont pas exclues : le cuir chevelu, le visage et les yeux. Dans les cas plus graves, l’infection peut s’étendre jusqu’aux vaisseaux lymphatiques, au sang, au nerf et à d’autres organes. Si la maladie n’est pas traitée, elle peut devenir une fasciite nécrosante. Ce qui conduit à la mort progressive des tissus avec gangrène, puis une amputation des membres. Elle peut même entraîner la mort.

Les symptômes de la cellulite infectieuse sont assez similaires à une autre infection cutanée qui est l’érysipèle. Seul l’avis d’un médecin pourra rapidement préciser s’il s’agit d’une cellulite infectieuse ou d’un autre type de manifestation. Par conséquent, en cas d’apparition des symptômes décrits, ne tardez pas à contacter rapidement un médecin.

Traiter la cellulite infectieuse

La cellulite infectieuse, souvent récidivante, doit être considérée très sérieusement et doit être traitée rapidement avec une antibiothérapie adéquate pour agir sur les bactéries responsables de l’infection.

Tout d’abord, le médecin traitant effectuera une série d’analyses (anamnèse, analyses de sang, échographie des vaines, radio rayon X…) visant à comprendre :

  • Comment l’inflammation, se manifeste-t-elle ?
  • Quelle est la bactérie qui a causé la maladie ?
  • Quelles sont les couches de la peau touchées ?

La thérapie doit être commencée rapidement, car il s’agit d’une maladie progressive et souvent récurrente. L’identification de la bonne antibiothérapie permet ainsi l’utilisation de médicaments adaptés afin de traiter l’infection cutanée gênante et éradiquer les bactéries impliquées dans l’infection. Pour cela, la pénicilline ou la clindamycine, la flucloxacilline ou la dicloxacillines ont principalement utilisées selon la gravité de la situation. Ils s’administrent par voie orale ou parentérale. Alternativement, la benzylpénicilline, l’ampicilline ou l’amoxicilline peuvent aussi être administrées par voie intraveineuse.

Le traitement se poursuit jusqu’à rémission complète. Cela dure souvent pendant une semaine, parfois pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois pour prévenir d’autres infections. Cependant, les symptômes d’amélioration commencent à s’apprécier après 72 heures. La cellulite infectieuse peut se traiter par prise d’antibiotique, mais il y a certaines choses que vous pouvez faire pour prévenir cette maladie à la maison :

  • Soulever le membre affecté sur des oreillers ou utiliser des bas de contention
  • Empêcher la formation des plaies
  • Garder la partie infectée propre et sèche
  • Garder la peau hydratée pour éviter les fissures et l’irritation de la peau superficielle
  • Prendre les antibiotiques préventifs prescrits par le médecin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.