Mycose des pieds : Causes et traitements

mycose pied

Les mycoses sont des infections provoquées par de tout petits champignons, des champignons microscopiques. Elles peuvent se retrouver à tous les endroits du corps. La mycose des pieds est notamment le type le plus connu. Quelles sont les causes de cette dernière et quel est son traitement ? Découvrons !

La mycose des pieds : comment se manifeste-t-elle ?

La mycose de pieds est souvent observée entre le quatrième et le cinquième orteil. Lorsqu’elle n’est pas rapidement prise en charge, l’infection peut s’étendre à tout le pied. Elle peut alors attaquer la plante de ce dernier, son dos, et les autres espaces situés entre les orteils restants. Des zones rouges apparaissent, de même que des espaces interdigito-plantaires. Ceux-ci sont fissurés et parfois, font de petites bulles contenant du liquide. Une mycose de pieds peut par ailleurs se transformer en une mycose des ongles : l’onychomycose. Cet état des choses rendra les ongles cassants et jaunâtres. Ils peuvent parfois se dédoubler et devenir tuméfiés. Quelles en sont les raisons de ce mal ?

Une explication détaillée sur les causes de cette infection

Le dermatophyte est un champignon microscopique filamenteux. Il appartient à la famille des Trichophytion, Microsporum et Epidermophyton. On le reconnaît de par sa production de microconidies, d’arthrospores, de chlamydospores et de macroconidies. Il s’agit en effet de spores et des formations pluricellulaires reproductives. Les spores constituent une étape du cycle de vie de certains protozoaires, des plantes, des champignons et des algues. C’est ainsi ce champignon qui est principalement à la base de l’infection que constitue la mycose de pieds. Le dermatophyte se nourrit également de kératine et dans ce cas, l’on parle de dermatophytose.

Pour infecter la peau, le dermatophyte se pose sur cette dernière. Il se multiplie ensuite dans cet environnement assez humide et chaud, avant de pénétrer l’épiderme dans laquelle il s’y développe enfin. Normalement, la surface de l’épiderme devrait faire barrière à la pénétration de ce champignon. Cependant, elle n’y arrive pas toujours parce que chez certaines personnes, elle est très perméable.

Les levures sont des champignons du type Candida. Elles sont naturellement présentes dans l’organisme, mais elles arrivent à profiter d’un affaiblissement du corps pour se développer anormalement. Cet affaiblissement pourrait juste être une microlésion ou une transpiration excessive de la part de l’hôte. Les levures provoquent donc les mycoses de pieds appelées candidoses.

Les traitements contre la mycose des pieds

Par exemple, Okenys est un traitement efficace et rapide si vous avez de la mycose sur les ongles de pied. En effet, il s’agit d’une huile antifongique très efficace contre la mycose de pieds. Elle est conçue à base des plantes, et peut être appliquée tous les jours sur les ongles, sans aucun risque d’effets secondaires. Elle a des propriétés antibactériennes, revitalisantes et réparatrices. Okenys se charge en effet de désinfecter le pourtour des ongles atteints et les autres parties touchées par la mycose. Cette solution permet de retrouver ses beaux pieds et la blancheur de ses ongles.

Mis à part ce traitement sans précédent, l’on peut également avoir recours à l’application d’huiles essentielles. La lavande par exemple, a fait ses preuves sur la mycose de pieds, et continue d’ailleurs d’en faire. Le processus n’est pas compliqué. Il suffit d’en mélanger 1 millilitre avec 25 gouttes de sarriette et 4 millilitres d’huile de pépin de raisin. Le tout doit être appliqué sur les zones atteintes par les mycoses, qu’il s’agisse de la peau ou des ongles. Faites cela trois fois dans la journée pour un résultat plus rapide.

Les remèdes de grand-mère contre la mycose des pieds

D’aucuns préconisent le traitement au bicarbonate de soude et d’autres à l’eau salée. Pour le premier, son application consistera à diluer 4 cuillères à soupe de poudre de bicarbonate dans 1 litre d’eau tiède. Il faudra ensuite, pendant 15 minutes, y laisser baigner ses deux pieds. À la fin, ceux-ci doivent être correctement séchés. La partie atteinte de mycose devra également être saupoudrée de poudre de bicarbonate avant que le sujet concerné ne mette des chaussettes. En effet, la poudre de bicarbonate absorbe l’humidité restante au niveau des pieds et favorise une guérison rapide.

En ce qui concerne le traitement à l’eau salée, son action est puissante sur les champignons de tout type. Il empêche leur prolifération, peu importe la partie du corps où ils se retrouvent. Dans le cas de la mycose de pieds, une cuillère à soupe de gros sel dans un litre d’eau suffit pour combattre l’infection.

Autre exemple, un bain de pieds au lapacho est également connu pour ses effets apaisants et palliatifs de la mycose des pieds.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *