Tout savoir sur l’auriculothérapie

auriculothérapie

En raison de ses avantages de simplicité et d’efficacité avec peu d’effets secondaires l’auriculothérapie est devenue de plus en plus populaire. Selon la médecine orientale, le lobe de l’oreille est considéré comme un microcosme du corps. Autrement dit, tous les organes sont étroitement liés au pavillon grâce aux points d’acupuncture appelés méridiens. Retrouvez en détail dans cet article tout ce qui est à savoir sur cette médecine douce.

Qu’est-ce que l’auriculothérapie ?

La méthode de l’acupuncture de l’oreille est appelée auriculothérapie. Similaire à l’acupuncture, l’auriculothérapie est une thérapie naturelle qui consiste à stimuler les points méridiens (plus de 300 points) dans le pavillon de l’oreille. Elle utilise les zones réflexes de l’oreille externe pour détecter et corriger les déséquilibres dans le corps. Chaque point d’acupuncture correspond à une zone physique et/ou émotionnelle en particulier. Cela est possible grâce aux nombreuses terminaisons nerveuses de l’oreille qui se connectent aux parties hormonales du cerveau et aux organes du corps.

Selon le docteur Paul Noger, la corrélation entre le corps humain et le pavillon est représentée sous la forme d’un fœtus inversé. Par conséquent, chaque point fait référence à un organe spécifique. Ainsi, lorsqu’un point est stimulé, il est possible de diagnostiquer, prévenir, traiter et soigner les problèmes physiques et psychologiques ou du moins atténuer les symptômes liés à ce même organe.

Les origines de l’auriculothérapie

origine de origines de l’auriculothérapieLa thérapie auriculaire a été développée par le médecin français Paul Noger. Le Dr Paul Nogier a démontré que des zones spécifiques de l’oreille externe étaient associées à une pathologie dans des parties spécifiques du corps. Elle est pratiquée cliniquement depuis plus d’un demi-siècle, principalement en Europe. L’auriculothérapie consiste à brûler des aiguilles, de l’acupression, des instruments pointus, divers grains et des instruments chauffants sur une partie du pavillon. Aujourd’hui, l’auriculothérapie a été appliquée cliniquement dans le monde entier et approuvée par l’OMS depuis 1990 comme étant une thérapie efficace pour traiter jusqu’à 350 types de symptômes et de maladies.

L’auriculothérapie pour quels traitements ?

La thérapie par points d’acupuncture auriculaire a longtemps été utilisée pour le traitement de l’obésité. En stimulant les points d’acupuncture de l’oreille, la méthode consiste à réguler les nerfs et le système endocrinien du corps humain. Cela a pour effet de supprimer l’appétit accru du patient et de favoriser la décomposition des graisses.

Mais, le traitement de l’obésité n’est qu’une partie de l’auriculothérapie et son champ d’application est extrêmement large. Elle peut être utilisée pour traiter pratiquement tous les maux du corps entier :

  • problèmes hormonaux tels que l’anorexie ou les maladies thyroïdiennes
  • Problèmes rhumatismaux, respiratoires, cardiaques, urinaires, digestifs
  • Problèmes psychologiques tels que l’anxiété ou la dépression
  • Problèmes de vue
  • Problèmes neurologiques douloureux
  • Troubles gynécologiques (trouble menstruel, infertilité…)
  • Troubles du sommeil
  • Addictions aux substances psychoactives et aide au sevrage tabagique
  • Douleurs dues aux torsions, contractures ou tensions musculaires
  • L’hypertension, les vertiges ou les palpitations et bien plus encore

L’auriculothérapie un traitement non invasif, adapté à tous les âges. Elle peut être utilisée en complément des traitements d’acupuncture pour prolonger les effets du traitement.

Comment se déroule une séance d’auriculothérapie?

séance auriculothérapieAvant de débuter un traitement d’auriculothérapie, il est important de prendre rendez-vous avec un kinésithérapeute spécialisé pour identifier les principaux symptômes et connaître les organes touchés. Aussi, une liste de contrôle sera remplie pour évaluer l’aptitude du patient à supporter ou non l’acupuncture. En effet, l’auriculothérapie est à proscrire pour les personnes ayant :

  • La phobie des aiguilles
  • Une allergie au métal
  • Un stimulateur cardiaque
  • Traitement anticoagulant
  • Femmes enceintes

Après cela, le praticien sélectionne les points les plus appropriés et met la pression soit sur une ou les deux oreilles en utilisant soient :

  • Des aiguilles filiformes à usage unique appliquées sur les pointes pendant 20 à 30 minutes.
  • Des aiguilles intradermiques (semi-permanentes) placées sous la peau pendant environ sept jours.
  • Des sphères magnétiques: collées à la peau pendant environ cinq jours.
  • Des graines de moutarde chauffées ou non, collées sur la peau pendant cinq jours.
  • Des impulsions électriques aiguilles cryogéniques (impulsions électriques, laser ou azote liquide)

Le nombre d’aiguilles utilisées varie d’une personne à l’autre. Certains patients peuvent ressentir un engourdissement, des picotements ou une sensation de chaleur dans la zone traitée. Après l’acupuncture, le thérapeute essuie la zone de saignement en mettant une pression avec le pouce et l’index avec une boule de coton stérile ou une boule de coton imbibé à 75% d’éthanol. Une séance d’auriculothérapie dure 15 à 30 minutes. Le trouble du patient est modérément réduit et les symptômes sont grandement atténués après quatre à six séances espacées de deux semaines, puis suivi d’une séance tous les 3 à 4 mois. Le nombre de séances fournies dépendra de l’état du patient, mais n’excédera pas 12.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *