Différencier bon et mauvais cholestérol

bon ou mauvais cholesterol

Vous pensez que le cholestérol augmente les risques de maladies cardiovasculaires ? Vous avez raison. Mais il assure également le bon fonctionnement de l’organisme. Comment ? En fait, il existe deux types de cholestérol : le bon (les HDL) et le mauvais (les LDL).

Qu’est-ce que le cholestérol ?

Avant tout, le cholestérol est un lipide que le foie et l’intestin produisent grâce aux acides gras de certains aliments consommés. Il est indispensable à notre organisme notamment au niveau de l’hémoglobine, des neurotransmetteurs et des hormones. Nous en avons donc besoin quotidiennement à raison de 1g/jour et il doit être solubilisé pour que le sang puisse le transporter dans notre organisme. Et c’est ici que les LDL (Low Density Lipoproteins) et les HDL (High Density Lipoproteins) entrent en jeu, les particules chargées de le transporter. Concrètement, les premiers se chargent de l’acheminement du cholestérol aux cellules tandis que les seconds ramènent le cholestérol périphérique après l’avoir récupéré.

Pourquoi parle-t-on de « bon » cholestérol ?

Les HDL récupèrent l’excès de cholestérol de l’organisme et le transportent vers le foie pour l’éliminer. Ces particules contribuent donc à nettoyer notre organisme, en particulier les vaisseaux sanguins. Ainsi, plus le taux de HDL est élevé, plus le risque vasculaire diminue contrairement aux actions des LDL.

Qu’en est-il du « mauvais » cholestérol ?

Outre le tabac, l’hypertension et la sédentarité, un taux élevé de mauvais cholestérol (LDL) augmente le risque des maladies cardiovasculaires. Les plus courantes sont l’accident vasculaire cérébral ou AVC (130 000 cas par an) et l’infarctus du myocarde (120 000 cas par an). Pour ce qui est des LDL en particulier, lorsqu’elles transportent davantage de cholestérol par rapport à la normale, elles resteront dans le sang. En effet, lorsque les cellules n’en demandent, elles ne les utiliseront pas.

Par conséquent, ces LDL formeront des plaques d’athéromes une fois qu’elles iront se déposer sur les parois des vaisseaux sanguins. Le diamètre de ces derniers diminuera pourtant, provoquant ainsi lesdites maladies cardiovasculaires, une des premières causes de décès dans l’Hexagone.

Où trouver du bon cholestérol ?

Pour augmenter le taux de bon cholestérol, l’essentiel est de pratiquer régulièrement des activités physiques et d’avoir une alimentation équilibrée. Consommer en plus certaines huiles végétales comme l’huile de soja ou l’huile d’olive et réduire la consommation d’aliments riches en acides gras saturés (pain de friture, amande sèche, beurre demi-sel/doux…) permettent également d’augmenter le taux de bon cholestérol. Parallèlement, le tabac et l’alcool sont à éviter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *